Le thé dans tous ses états

par | 5 Juin 2021 | 0 commentaires

Thé de Ceylan, Darjeeling ou Earl Grey ? Thé vert à la menthe ou au jasmin ? Entrez dans le salon de Sloé pour une dégustation de thé dépaysante et découvrir le thé dans tous ses états…


Bienvenue, choisissez votre table et installez-vous, je vous apporte la carte des thés…


En vrac, en sachet ou en capsule, bien chaud ou glacé, avec ou sans lait, avec ou sans sucre, le thé, bien qu’arrivé en France au XVIIème siècle, n’a pas encore révélé tous ses secrets.

On connaît les grands classiques parmi les thés noirs et thés verts mais des variétés plus méconnues ont fait leur apparition et ont de quoi nous surprendre et éveiller notre curiosité. Vous aurez l’embarras du choix !


La carte « le thé dans tous ses états » propose naturellement les grands classiques :

• Les thés noirs : ils sont issus de feuilles de thé « vert » ayant subi un procédé d’oxydation. Du même théier résultera un thé différent selon son pays d’origine (principalement l’Inde et la Chine) et son procédé de fabrication (fermentation ou oxydation). Les notes parfumées diffèrent d’un thé à l’autre, selon la région de la plantation mais aussi de la saison où les feuilles sont récoltées.


Les thés de Chine

Les thés de Chine les plus connus sont le thé de Ceylan et le thé du Yunnan. Correctement infusés, ils développent une légère amertume subtile et agréable.


Les thés indiens

La finesse et les notes parfumées du thé Darjeeling en font un thé d’exception. Un des meilleur à mon goût.

Le masala chaï est également un de mes préféré : j’adore boire ce délicieux chaï ( « chaï » signifie « thé » en hindi) à Noël, avec un plaid confortable et chaud sur les genoux. Une association heureuse d’un thé noir Assam, d’épices (cardamome, cannelle, clous de girofle, gingembre, muscade, anis étoilé, poivres) et d’un peu de sucre. La particularité du masala chaï est que les feuilles de thé et les épices sont d’abord infusées dans de l’eau puis dans du lait. Tous ces ingrédients font du masala chaï une boisson énergisante et bonne pour la santé !


•  Les thés verts ont aussi leurs grands classiques, comme le fameux thé vert à la menthe, avec ou sans sucres.

Les thés verts sont des thés dont les feuilles ne sont pas oxydées. Souvent mêlés à des ingrédients aux notes fleuries ou mentholées, ils sont aussi bon chauds que glacés ! Il en existe de nombreuses variétés où le thé vert est associé au jasmin, au citron ou au gingembre.

feuilles de thé

Les thés japonais

Les thés les plus consommés au Japon sont le thé Sencha et le thé Matcha. Le thé Matcha se présente, en général, sous forme de poudre verte. C’est le thé utilisé pour la célèbre cérémonie du thé au Japon.

tea time

Des thés plus originaux et plus méconnus comme le thé blanc, le thé bleu et le thé rouge :

Le thé blanc : il est très faiblement oxydé, contrairement au thé noir. Très proche du thé vert, le thé blanc se trouve plus facilement dans les boutiques spécialisées. Il se distingue par sa délicatesse.

Le thé bleu : aussi appelé thé Oolong. Il tient son nom de son procédé de fabrication par semi-oxydation donnant à ses feuilles des reflets bleus. Son goût est particulier et unique et il contient peu de théine.

Le thé rouge ou Roiboos : sa particularité est d’être sans théine, ce qui permet d’en boire le soir, sans risquer de ne pas tomber dans les bras de Morphée !

• Le thé aux fruits exotiques : il n’est pas rare aujourd’hui de trouver des thés aux fruits exotiques : par exemple, un mélange de thés noirs associé à de la mangue ou au fruit de la passion. Si le thé et les fruits sont de qualité, c’est un vrai délice !


Un petit voyage au pays des thés ? À la découverte du thé dans tous ses états…


La cérémonie du thé au japon :

La cérémonie du thé au Japon est tout un art. Sa maîtrise est le résultat d’un long enseignement. Aussi, je vous propose un déroulement simplifié de cette tradition indissociable de la culture japonaise.Toute la préparation du thé se fait en présence des invités. Tous les ustensiles, un fouet en bambou, un bol et une cuillère en bois sont méticuleusement lavés à l’eau claire.

L’hôte verse deux cuillères de poudre de thé matcha dans le bol puis verse l’eau chaude.

À l’aide du fouet en bambou, le maître de thé fouette le mélange jusqu’à obtenir une consistance onctueuse et mousseuse.

Le premier invité doit d’abord saluer le deuxième invité. Puis, il doit lever le bol vers l’hôte en signe de respect. Ensuite, le premier invité doit tourner le bol deux fois, dans le sens des aiguilles d’une montre, de façon à ce que le devant du bol se trouve à l’opposé de sa bouche.

Puis, il boit deux gorgées et demie avant d’essuyer le bol et de le tourner à nouveau pour le faire revenir à sa position initiale. Il doit ensuite saluer à nouveau le deuxième invité et lui passer le bol. Le deuxième invité devra procéder de la même façon et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les invités ait pu y goûter.


La cérémonie du thé au Maroc :

tea time

Au Maroc, le thé vert peut être consommé à tout moment de la journée. Le service du thé est une véritable cérémonie et le respect de chaque étape est important. La cérémonie du thé entre dans une tradition de bienséance pour accueillir les invités. Le thé vert marocain est, en général, du Gunpowder sous forme de petites boules. Il est traditionnellement associé à des feuilles de menthe fraîches et se boit très sucré.

Le sucre se présente sous la forme d’un pain de sucre qui peut être remplacé par du sucre en morceau, plus facile à utiliser. Le pain de sucre est soumis à une étape de préparation qui nécessite un ustensile marocain traditionnel.

Le thé est servi dans de ravissants verres artisanaux marocains et non dans des tasses anglaises.

Le thé sera versé dans le verre puis reversé dans la théière. Cette opération sera répétée plusieurs fois pour bien mélanger le thé dans l’eau bouillante. Le célèbre geste de l’eau bouillante versée en hauteur permet « d’aérer » le thé : cela permet à l’eau bouillante de se réoxygéner et de faire « mousser » l’infusion.

La cérémonie du thé marocaine se déroule en trois étapes. À chaque étape le thé sera de plus en plus sucré. On utilise même l’expression « boire un verre de sucre » pour signifier le fait de boire un verre de thé.

Les accessoires artisanaux et traditionnels, d’un très grand raffinement, sont réalisés avec des matériaux nobles tels que le cuivre, l’argent ou l’étain.


 Le tea time anglais :

On verse dans la théière, une petite cuillère de thé en feuilles par tasse puis une autre dans la théière. On verse ensuite l‘eau frémissante (non bouillante) sur les feuilles et on laisse infuser pendant 3 à 5 minutes. On peut y ajouter un nuage de lait et du sucre.

tea time anglais

Pour les initiés (et tous les autres) :

• Le thé lapsang souchong : thé fumé au goût si particulier qui rend la première dégustation plutôt déroutante. Ses feuilles fumées au bois de cyprès ou d’épicéa lui donnent des notes boisées très spéciales. Cela fait de lui un thé vraiment unique, à découvrir absolument, ne serait-ce que par curiosité.

thé noir en vrac


Le conditionnement du thé :

Le thé dans tous ses états

Le conditionnement en sachet reste la préparation la plus rapide du thé. Idéal pour les plus pressé(e)s.

Le thé en vrac nécessite une boule à thé pour filtrer les feuilles de thé mais l’on dose la quantité et le temps d’infusion à notre goût, selon que l’on préfère le thé doux ou corsé.

Le thé en capsule nécessite d’avoir une machine à thé spéciale et les capsules de thé sont assez chères. C’est le choix le plus coûteux des trois mais le thé en capsule propose de délicieuses associations de saveurs, des thés d’exception très haut de gamme agrémentés de zestes d’agrumes, fleurs de jasmin, feuilles de menthe fraîches ou de mélanges d’épices parfaitement sélectionnés.

Le temps d’infusion est réglé à la perfection par la machine et ce pour chaque capsule.

Les thés en capsule ne sont pas qu’une simple boisson, ils se dégustent avec plaisir lors d’une pause où l’on prend un peu de temps pour soi ou pour faire redécouvrir le goût du thé à nos invités !

Le thé en vrac ou en caspule a beaucoup plus de goût que le thé en sachet.

pour une dégustation de thé dépaysante

Instant détente et shopping

Je vous emmène à présent dans deux très jolies boutiques : la première propose des thés et tisanes 100 % bio ! Vous y trouverez de délicieux thés, tisanes et rooibos aux saveurs originales et dépaysantes. La seconde est une boutique de déco danoise qui propose également des thés savoureux de qualité : Mon Thé bio et Søstrene Grene. On y va ? Allez, suivez-moi : https://www.monthebio.com/ ; https://sostrenegrene.com/fr/produits/the-et-cafe


À présent, place à la dégustation d’un thé gourmand accompagné d’une pâtisserie faite maison : Une pause thé ou café ? Entrez, c’est ouvert! ; La recette de tarte aux noix de ma grand-mère

Prochainement dans « Le billet de Sloé » : un petit tuto sur la préparation du masala chaï dans les règles de l’art.


Crédit photos : unsplash et pixabay


Et vous, quel(s) thé(s) préférez-vous ? Si vous avez aimé cet article ou que vous avez des suggestions, laissez un commentaire et j’y répondrai rapidement avec grand plaisir !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à découvrir dans la même catégorie :

La recette du pain perdu de mamie

La recette du pain perdu de mamie

Chez Sloé, un vent d'Italie souffle sur le petit-déjeuner. J'ai simplement remplacé le traditionnel croissant par du pain perdu. Saviez-vous que le pain perdu trouve ses origines dans la Rome Antique ? On le savoure, paraît-il, depuis le Vème siècle avant J-C ! Il s'appelait alors "Pan Dulcis". À...