La recette des petites pavlovas de Noël oranges et éclats de noisettes

par | 20 Déc 2023 | 0 commentaires

Ce Noël chez Sloé, on a décidé de faire un dessert de réveillon qui change un peu des traditionnelles bûches et omelettes norvégiennes. J’ai décidé de pâtisser de délicieuses petites pavlovas de Noël individuelles aux oranges et éclats de noisettes. Vous verrez, la douceur des noisettes se marie merveilleusement bien à la fraîcheur acidulée des oranges !

Pour accompagner ces petites pavlovas de Noël, je vous propose également une petite recette toute simple mais ultra gourmande d’une confiserie maison aux 3 chocolats et fruits secs.

Voilà deux recettes de dessert idéales pour accompagner un thé chaï gourmand à l’orange et aux épices de Noël. Je vous donne rendez-vous à la fin de cet article où une petite surprise vous attend !


La recette des petites pavlovas de Noël oranges et éclats de noisettes : les ingrédients…

Les ingrédients pour 6 petites meringues françaises :

  • 4 blancs d’œufs
  • 100 g de sucre blanc en poudre
  • 100 g de sucre glace

Les ingrédients pour la chantilly :

  • 60 cl crème liquide entière (très important qu’elle soit entière car c’est la matière grasse qui fait monter la chantilly ! En plus, la crème entière donne à la chantilly un super bon goût)
  • 45 g de sucre glace

Les autres ingrédients :

  • 6 oranges
  • un petit paquet de noisettes entières décortiquées (125 g) que l’on a pilées ou mixées pour obtenir des éclats de noisettes (ne pas réduire en poudre)).

Les ustensiles :

  • un robot pâtissier
  • une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé

La recette des petites pavlovas de Noël oranges et éclats de noisettes : les étapes de la recette…

La préparation des petites meringues :

Temps de préparation : 1h

Temps de cuisson (de séchage) : 3h

Avant toute chose, êtes-vous d’une nature (très) patiente ? Car c’est un trait de caractère qui s’avère très utile quand on prépare une meringue. Pour une meringue réussie, mieux vaut ne pas sauter les étapes. Il ne faut donc pas être pressé(e). C’est pourquoi, dans l’idéal, je recommande de faire la meringue la veille pour être tranquille.

Étape 1 : Verser les blancs d’œufs dans le bol du robot pâtissier à vitesse lente (pas la vitesse la plus lente, juste le cran au-dessus mais il est important que la vitesse soit lente) pendant 20 min. Perso, pendant que le batteur bosse et vu que cette étape prend un certain temps, j’en profite pour aller prendre un thé 🙂

Étape 2 : Au bout de 20 min, les blancs d’œufs deviennent un peu « opaques » et un peu mousseux. Sans changer de vitesse, on ajoute progressivement la moitié du sucre blanc en poudre (50 g) et on laisse travailler le batteur pendant 10 min. Il est très important que le sucre soit bien mélangé aux blancs d’œufs et bien absorbé.

Étape 3 : Au bout de 10 min, lorsque le sucre est bien absorbé, sans changer de vitesse, ajouter progressivement l’autre moitié du sucre blanc en poudre (50 g) puis battre encore 10 min.

Étape 4 : Au bout de 10 min, ajouter progressivement le sucre glace (100 g)(sans « grumeaux ») et battre à vitesse moyenne pendant 10 min.

Étape 5 : Préchauffer le four à 80° (mon four n’étant pas digital, il n’est pas facile de régler la température de manière extrêmement précise donc je le préchauffe à environ 80°C). Le but n’est pas de cuire les meringues mais simplement de les « sécher ».

Étape 6 : Au bout de 10 min, augmenter la vitesse et continuer à battre la meringue à grande vitesse pendant environ 5 min jusqu’à obtenir le fameux « bec d’oiseau » (comme sur la photo ci-dessous). Attention à ne pas battre la meringue trop longtemps au risque de dépasser la consistance du « bec d’oiseau » car au-delà, elle deviendra grumeleuse et sera alors irrécupérable ! À cette étape, il est donc très important de rester à côté du batteur et de contrôler la consistance de la meringue.

La recette des petites pavlovas de Noël oranges et éclats de noisettes
La préparation de la meringue

Étape 7 : À l’aide d’une cuillère à soupe, déposer sur la plaque à pâtisserie, recouverte de papier cuisson, plusieurs grandes cuillerées de meringue (environ 4 grosses cuillerées par meringue) et creuser un petit puit (qui servira à accueillir la chantilly). Attention, il faut que le puit soit suffisamment grand pour pouvoir y déposer une belle quantité de chantilly mais pas trop profond non plus pour garder le fond de la meringue assez épais (si la « coque meringuée » est trop fine, il risque d’y avoir des trous dans la meringue après cuisson).

la recette des petites pavlovas de Noël oranges et éclats de noisettes
Les petites meringues

Étape 8 : Enfourner les petites meringues à 80°C pendant environ 3h. Le petit challenge ici c’est de surveiller que les meringues ne commencent pas à jaunir (signe qu’elles seraient trop cuites et moins esthétiques que si elles restent blanches comme neige). Mais elles doivent être quand-même suffisamment cuites (ou plus exactement « sèches ») sinon elles vont coller au papier cuisson à la sortie du four et là ce serait la super catastrophe ! Si elles sont encore trop molles et collantes, prolonger la cuisson jusqu’à une consistante dure. À la sortie du four, le fond des meringues doit être suffisamment dur et elles doivent se décoller sans problème du papier cuisson.

Étape 9 : Lorsque les petites meringues sont cuites (sèches), éteindre le four mais laisser les meringues dans le four pour qu’elles finissent de sécher afin qu’elles soient bien craquantes. Certains laissent la porte du four entrouverte. Moi, je préfère fermer la porte. Vous pouvez les laisser plusieurs heures et même toute la nuit pour monter ensuite les petites pavlovas le jour J.


La préparation de la chantilly :

Dans l’idéal c’est mieux de faire la chantilly le jour J. Et surtout, de mettre le bol du robot pâtissier au frigo pendant environ 1h pour qu’il soit bien froid. Ainsi la chantilly montera beaucoup plus vite !

Étape 1 : Récupérer le bol du robot pâtissier dans le frigo. Verser la crème liquide entière dans le bol du robot pâtissier et commencer à battre à vitesse lente. Au bout de quelques secondes verser le sucre glace sur la crème liquide entière.

Étape 2 : Au bout de 2 min, passer à vitesse moyenne. Puis augmenter régulièrement la vitesse, environ toutes les 2 min, pour finir à la vitesse la plus rapide. Continuer à battre jusqu’à obtenir une consistance suffisamment ferme pour supporter le poids des morceaux d’oranges mais elle doit rester onctueuse pour ne pas « grainer » ou devenir du beurre ! 🙂


Le montage des petites pavlovas de Noël :

Étape 1 : Lever les suprêmes d’oranges : couper les morceaux d’oranges de manière à ne garder que la chair du fruit, sans les membranes qui sont gustativement pas très agréables et moins esthétiques. Si besoin, couper les suprêmes d’oranges en plus petits morceaux.

Étape 2 : Récupérer les petites meringues et à l’aide d’une cuillère à soupe, remplir les petits puits des meringues avec la chantilly (comme sur la photo ci-dessous).

La recette des petites pavlovas de Noël oranges et éclats de noisettes
Le montage chantilly et meringue

Étape 3 : disposer délicatement les morceaux d’oranges sur la chantilly.

la recette des petites pavlovas de Noël oranges et éclats de noisettes
L’ajout des morceaux d’oranges

Étape 4 : Déposer chaque petite pavlova dans de jolies assiettes à dessert. Récupérer les noisettes pilées et avec les doigts, saupoudrer généreusement les pavlovas d’éclats de noisettes.

Étape 5 : Terminer le dressage en disposant de tous petits morceaux de confiserie aux 3 chocolats et fruits secs dont je vous donne la recette ci-dessous. Finir en déposant une noisette entière décortiquée au sommet des pavlovas.


La recette des confiseries maison aux 3 chocolats et fruits secs…

Les ingrédients :

  • 2 tablettes de chocolat noir à pâtisser
  • 2 tablettes de chocolat blanc à pâtisser
  • 2 tablettes de chocolat au lait à pâtisser
  • 1 petit paquet d’assortiment de fruits secs (125 g) : pour cette recette j’ai choisi un assortiment de fruits secs antioxydants (petits morceaux de mangue séchée, raisins secs, noisettes, amandes

Les ustensiles :

  • une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé
  • une fourchette

Les étapes de la recette :

Étape 1 : Préchauffer le four à 50°.

Étape 2 : Sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, disposer en alternance les tablettes de chocolat noir, de chocolat blanc et de chocolat au lait (soit verticalement, soit horizontalement comme sur la photo ci-dessous).

Confiserie maison aux 3 chocolats et fruits secs
Confiserie aux 3 chocolats et fruits secs

Étape 3 : Enfourner les tablettes de chocolat pendant environ 25 min à 50°.

Étape 4 : La cuisson est finie quand les tablettes sont assez (mais pas complètement) fondues. Une fois à bonne consistance, retirer du four. À l’aide d’une fourchette, réaliser d’un geste rapide des sortes de « vagues » (comme sur la photo ci-dessous).

Confiserie maison aux 3 chocolats et fruits secs
Confiserie aux 3 chocolats et fruits secs

Étape 5 : Terminer en disposant avec les doigts, de manière aléatoire, l’assortiment de fruits secs. Puis laisser refroidir sur la plaque. Une fois bien refroidi, couper grossièrement avec les mains des morceaux de cette délicieuse confiserie qui ravira tous les amateurs de chocolat 😉


ET POUR FAIRE PLAISIR OU VOUS FAIRE PLAISIR PENDANT LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE : BÉNÉFICIEZ DE 15% DE RÉDUCTION SUR VOTRE COMMANDE PASSÉE SUR LA BOUTIQUE EN LIGNE SPÉCIALISÉE DANS LES THÉS BIO de la marque française J’ADORE LE THÉ : jadore-le-the.com

CODE PROMO : SLOEHOME

VALABLE JUSQU’AU 31 DÉCEMBRE 2023 !


Crédit photos : Sloe Home


Retrouvez-moi sur Instagram : @sloehome


0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à découvrir dans la même catégorie :

La recette des petites pavlovas au romarin

La recette des petites pavlovas au romarin

Cette semaine, je vous propose de me suivre en cuisine pour réaliser la recette d'un dessert original et délicieux, à savoir des petites pavlovas au romarin. La meringue française associée à une crème fouettée au romarin, c'est juste divin ! Jusqu'à ravir les papilles...

La recette du pain perdu de mamie

La recette du pain perdu de mamie

Chez Sloé, un vent d'Italie souffle sur le petit-déjeuner. J'ai simplement remplacé le traditionnel croissant par du pain perdu. Saviez-vous que le pain perdu trouve ses origines dans la Rome Antique ? On le savoure, paraît-il, depuis le Vème siècle avant J-C ! Il s'appelait alors "Pan Dulcis". À...